Le cours du métal précieux a chuté de près de 7% ce mois-ci.

Les prix de l'or avaient légèrement encore baissé mardi, plombé par la vigueur du dollar. Certains investisseurs, cependant, pensent que la baisse est terminée.


Hier, l'once troy a terminé a + 0,3% à 1 190,80 $  sur la division Comex de la New York Mercantile Exchange. Les prix sont montés jusqu’à 1 182,60 $ plus tôt dans la session. Le cours du kilo d'or passe 38,124.36 dollar et 35,781.73 Euros

Les prix de l'or restent sous pression.

Puisque les indicateurs économiques aux USA sont  positifs ce qui alimentent les attentes que la Réserve fédérale va relever ses taux le mois prochain. Le prix de l'immobilier aux États-Unis sont remontés au-dessus du record atteint il y a plus d'une décennie, selon un rapport publié mardi.
Des taux plus élevés ont tendance à nuire à l'or, qui lutte pour concurrencer les investissements productifs lorsque les taux augmentent.
L'argent pour livraison en mars était en hausse de 0,4% à 16,74 $ l'once troy. Le platine était en baisse de 0,2% à 921,30 $ l'once troy. Le palladium de mars a augmenté de 1% à 766,25 $ l'once troy.

L'or au comptant continue de baisser aujourd'hui, les prévisions à court terme sont pessimistes.

La moyenne mobile à 50 jours est également descendante ce qui reflète un contexte particulièrement négatif pour les prochains jours. Le support à 1200$ n'a déclenché pour le moment aucun reprise haussière, le marché restant par conséquent dans une spirale baissière qui devrait se poursuivre, le prochain support se trouvant a 1100 dollars l'once.

Les cours de l'or ont atteint un minimum sur neuf mois aujourd’hui mercredi, le dollar en forte hausse.

Le métal précieux a chuté de 1,5% à 1 193,91 $ l'once à 9 h 06 ce matin, c'est la première fois depuis février que l'or passe en dessous de la valeur psychologique de 1 200 $. Un tel évènement que nous pensions improbable!

Les contrats à terme ont reculé de 1,5% pour s'établir à 1 192,80 $. L'or a chuté de plus de 6% depuis l'élection présidentielle américaine et les avoirs en fonds négociés en bourse soutenus par le métal affichent leurs plus grand recul mensuel en près de trois ans.

Pourquoi l'or a encore baissé aujourd'hui?

Les commandes de biens durables aux États-Unis ont rebondi en octobre et les demandes d'indemnités de chômage ont encore baissé, indiquant une nette amélioration de l'emploi. Cela a provoqué une brusque montée du dollar sur les marchés. La Réserve fédérale américaine annoncera au cours de sa prochaine réunion du 13 au 14 décembre si les intérêts vont augmenter. Des taux d'intérêt plus élevés augmentent les coûts d'opportunité de détenir l'or car l'or ne fournit aucun rendement et tout gain pour les investisseurs est par l’augmentation des prix.

Le métal précieux a perdu environ 10% depuis les élections américaines d'il y a deux semaines.

Les coursde l'or baissent suite à l’élection de Trump, alors que les experts avaient prédit juste le contraire. Et le futur n'est pas doré sur le moyen terme....

Bien que les prix de l'or ont immédiatement grimpé après l'élection présidentielle américaine, nous avons vu deux fortes baisses de prix hebdomadaires consécutives, en incluant celle du 19 novembre. La semaine dernière, les contrats à terme d'or de décembre ont perdu 7,60 $ l'once, à un peu plus de 1 200 $ l'once... Un dollar plus vigoureux (à un sommet sur 13 ans) et une hausse imminente du taux de la Réserve fédérale semblent être les raisons de la chute de l'or.
 Selon Daniel Hynes, analyste des matières premières à ANZ. "une récupération de l'or semble être difficile bien que bas prix ont induit un certain intérêt dans le marché physique"
Si la banque centrale Russe a profiter de cette baisse pour, littéralement, se goinfrer d'or (40 tonnes achetée cette semaine, un record), les investisseurs privés se montrent réticents a acheter et attendent de voir l'or chuter au-dessous de $ 1.100 d'ici la fin de l'année pour de nouveau acheter. Nous pensons que le prix de l'or va baisser davantage, et ce n'est pas une simple réaction à la victoire de trump.  Trump a critiqué publiquement la politiques de la Fed et Janet Yellen (la présidente de la Fed).

Video. IG France voit l'or se diriger vers les 1170 dollars l'once.

Tout cela est déroutant. Car Trump a la maison blanche avive les craintes inflationnistes, du fait de ses objectifs agressifs de moins d'impôts, d'augmentation des dépenses de défense et d'un programme d'infrastructure d'envergure, comme conséquence, les cours de l'or devrait augmenter, au lieux de baisser.

Quelles sont les chances de voir les cours de l'or glisser au dessous de 1 200 $ l'once?

Nous pensons que le niveau de prix de 1 200 $ est un solide soutien technique. Et nous devons nous rappeler que le marché de l'or s'est déplaceé en Asie depuis 10 ans. Ces dernières années, la demande en Inde et en Chine tend à flamber lorsque les prix baissent, par exemple, certains bijoutiers en Inde ont vendu 250 kilogrammes d'or en quelques heures la semaine dernière. Si les prix doivent encore baisser, nous verrons une pénurie d'or dans ces pays.

Le cours de l'or  a baissé cette nuit en Asie.

Les investisseurs attendent plus de détails sur le programme de dépenses publiques du président Donald Trump, un facteur qui pourrait stimuler la demande de métaux précieux et industriels.
L'or pour la livraison en décembre de la division Comex de la New York Mercantile Exchange a baissé de 0,41% à 1 261,25 $ l'once troy et les contrats à terme sur l'argent pour livraison en décembre ont chuté de 1,09% à 18,532 $ l'once troy.

Le cuivre a également chuté de 0,16% à 2,541 $ la livre après les récents gains. Le cuivre est considéré comme un indicateur avancé de l'économie mondiale. Il est utilisé dans la construction de bâtiments, la production d'électricité et de transmission et la fabrication d'électronique grand public.

Ces derniers jours, les cours de l'or avaient fortement augmenté jeudi, le dollar américain ayant fortement baissé après la victoire électorale de Donald Trump. L'or avait gagné 4,7%, un pic de six mois de 1 338,30 $, avant de retomber à 1 273,50 $, alors que les marchés financiers se redressaient pour afficher des gains surprenants après la victoire présidentielle du républicain Trump.

Les investisseurs cherchent frénétiquement des valeurs sûrs depuis que Donald Trump est le nouveau président des états-unis.

Le prix de l'or a grimpé de près de 4% à 1 316 $ l'once le mardi soir. C'est la plus forte hausse de l'or depuis le Brexit de l'été dernier.

Le prix des obligations du Trésor américain augmente également, ce qui entraîne une baisse des rendements. L'or est en plein rally, les investisseurs achetant des stocks dans le monde entier. Il y a eu aussi une vente au comptant du peso mexicain. Le marché a longtemps vu l'économie mexicaine comme la plus vulnérable à une présidence Trump.
L'économie du Mexique dépend des États-Unis et Trump a réduit ses liens économiques avec le pays voisin. Un certain nombre d'économistes craignent également que les politiques économiques de Trump, comme l'imposition de droits sur la Chine et la limitation de l'immigration, puissent ralentir l'économie des États-Unis et faire grimper les prix. L'or est souvent considéré comme une couverture contre l'inflation.

Plus tôt mardi, l'hedge fund Bridgewater Associates a déclaré que le marché boursier pourrait tomber plus de 10%.
Fourni par Blogger.