Vendez vos monnaies en or directement entre particuliers.


  • Vendez directement vos monnaies et lingots sans intermédiaires.

  • Ventes certifiées sous notaires.

  • Maximum sécurité pour l'acheteur et le vendeur.

  • Vendez au prix réels du marché.Voir ici




https://goo.gl/eUX0vA

Allen Sykora
Kitco Senior Reporter

Selon Allen Sykora, de Kitco, le platine devrait se bénéficier en 2014 d'une demande accrue de la part des industriels et de problèmes d'approvisionnement qui persisteront en Afrique du Sud.


Le métal a déjà connu un épisode de déficit de la demande d'approvisionnement au cours de la dernière année, avec encore un autre prévu en 2014. Les prix ont néanmoins chuté en 2013 en raison de la piètre performance des prix de l'or, ainsi que les stocks actuels de platine, apparemment suffisants pour approvisionner le marché sur le court terme. 
En effet, Nous continuons à voir une prime négative sur le platine de qualité industrielle ainsi que sur les lingot de platine, cela laisse a penser que les stocks sont encore importants.

Mais pour 2014 de nombreux analystes tablent sur une recuperation des cours ou au moins, la fin de la tendance baissière.

Il y a encore quelques mois, les analyste pensaient que la réduction de l'ampleur du programme d'assouplissement quantitatif de la Federal Open Market Committee devait provoquer une baisse de l'or. Cette baisse de l'or affectant a son tour les autres métaux précieux. Mais depuis décembres, la durabilité de la croissance économique chinoise et la récupération de l'Europe est remit en doutes.

HSBC a également souligné la contre performance du platine en 2013, entrainé par la chute de l'or en bourse.  Mais cela va bientôt changer selon Jim Steel, analyste métaux précieux chez HSBC .
«Nous croyons que le platine - ben raison de la baisse de l'offre et de l'augmentation de la demande - va se dissocier progressivement de l'influence de l'or et commencer a monter»
 HSBC a communiqué il y a peu ses previsions pour 2014: $ 1625 l'once. Citibank table sur un prix moyen en 2014 de 1500 $, tandis que Commerzbank prevoit $ 1475. Johnson Matthey a publié dans son rapport de novembbre que le prix moyen de l'once de platine au cours du prochain semestre sera de $ 1,465 l'once, avec un maximum entre $ 1,580 et $ 1,360.

 IHS, quant à lui , pense que les prix vont stagner voir même baisser à $ 1,450 l'once.

Le déficit d'approvisionnement en 2014.

Johnson Matthey estime que le déficit de platine en 2013 se trouvait au alentours de 605000 onces. HSBC chiffre le déficit a 889 000 en 2014 contre 402 000 entre 2013.

Selon HSBC, les mines ne pourront pas augmenter leur production et ne pourront pas répondre a la croissante demande industrielle en particulier les augmentations prévues de consommation de platine par l'industrie automobilistique.
Un facteur important susceptible de soutenir le prix  du platine est le retour attendu de la croissance économique en Europe. Un marché très important pour le platine puisque ce métal est nécessaire dans la fabrication des catalyseurs des véhicules à moteur diésel, si populaires en Europe.

D'autant plus que l'année prochaine de nouvelles  normes anti pollution doivent rentrer en vigueur, ce qui laisse prévoir que plus de métal sera consommé dans chaque catalyseur.

Cependant Citi et IHS a minimisé le potentiel de la demande européenne pour offrir un soutien important pour le platine.
En Europe il n'y a pas un environnement favorable a la reprise des ventes d'automobiles. 13,1 millions de voitures devraient se vendre en 2014 contre 12,8 millions en 2013. Une augmentation favorable au platine mais pas nécessairement un facteur décisif.
Selon HSBC les perspectives en Amérique du Nord et dans le reste du monde sont plus optimistes, la demande mondiale de platine pour les catalyseurs automobiles montant à 3.482.000 onces en 2014, passant contre 3.242.000 en 2013. Citi chiffre cette demande à 3.227.000 en 2014 contre 3.214.000 en 2013. La plupart des banques d’investissement souligne l'importance du marché chinois des bijoux en platine, lequel devrait s'accélérer avec la reprise de la croissance en Asie. HSBC et Citi prévoient tous les deux qu'en 2014 la demande de bijoux devrait augmenter de 70.000 onces, à 2,07 millions.

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.